Les programmes de tutorat collectifs

Encourager les collégiens et lycéens en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire à aller vers un parcours d’études ou de professionnalisation qui corresponde à leurs choix et aspirations.

PHARES

Mis en place par l’ESSEC et la MAIF en 2008, le programme PHARES est un dispositif de tutorat étudiant à destination d’élèves handicapés du secondaire. Depuis 2011, la fédé 100% Handinamique essaime ce dispositif sur toute la France auprès d’établissements d’enseignement supérieur.

L’objectif est simple : aider des jeunes handicapés à poursuivre et réussir des études supérieures à la hauteur de leur potentiel. L’accompagnement repose sur du tutorat étudiant, hebdomadaire ou mensuel et collectif à destination de jeunes handicapés scolarisés en milieu ordinaire de la troisième à la terminale.

Nous contacter

Les questions récurrentes

Que veut dire l’acronyme PHARES ?

Par-delà le Handicap, Avancer et Réussir des Études Supérieures.

A qui s’adresse le tutorat PHARES ?

 Des élèves de la 3ème à la Terminale motivés par la poursuite d’études supérieures.

Que fait-on pendant les ateliers de tutorat ?

2 à 3 étudiants deviennent tuteurs et tutrices et encadrent des groupes de 5 à 10 jeunes autour d’ateliers ludiques et conviviaux pendant lesquels ils valorisent leurs atouts et développent chez eux des compétences transversales telles que la confiance en soi, l’autonomie, la capacité à s’organiser dans son travail…

Comment se déroule le tutorat ?

Les ateliers de tutorat se tiennent au sein des campus des établissements d’enseignement supérieur partenaires. Selon les territoires, les ateliers sont hebdomadaires (2h), bimensuels (3h) ou mensuels (6h), et se déroulent hors temps scolaire.

Quelle formation ont les tuteurs et tutrices ?

Les étudiants bénévoles s’engagent à devenir tuteurs durant une année universitaire. Ils sont formés par la fédé 100% Handinamique en novembre et permet aux étudiants de prendre connaissance des grandes caractéristiques du dispositif et d’acquérir les connaissances nécessaires à l’accompagnement des jeunes en situation de handicap dont ils auront la charge. Les ateliers se déroulent en privilégiant des démarches pédagogiques actives.

Plusieurs temps de mutualisation de bonnes pratiques, d’échanges et de formations complémentaires leurs sont proposés également dans l’année universitaire.

Quel est l’apport de ce programme pour un étudiant ?

Au-delà de l’accompagnement des jeunes, le programme vise également à contribuer à sensibiliser les jeunes étudiants à la question du handicap et à changer leur regard sur le handicap via une expérience humaine riche, la rencontre avec les jeunes et l’amélioration de l’égalité des chances dans notre pays.

Quels bénéfices pour le collégien ou lycéen en situation de handicap ?

Les dispositifs de tutorat offrent aux jeunes porteurs de handicap, qui vivent  l’expérience de l’inclusion scolaire, un sas sécurisé, permettant d’aborder plus sereinement des questions fondamentales liées notamment aux incidences du handicap sur leur vie quotidienne, leurs perspectives d’avenir, les conditions d’accueil qui leur seront proposées, les droits qu’ils devront faire valoir dans le parcours d’étude et à chaque étape de leur insertion socioprofessionnelle.

Quels bénéfices la rencontre entre des étudiants et des jeunes crée-t-elle ?

Le tutorat repose sur des valeurs d’empowerment et d’émulation parce qu’ils génèrent des situations nouvelles qui sollicitent autonomie, participation et libre contribution. L’aide aux jeunes par des jeunes autorise et libère l’expression, permet d’évoquer des craintes et des souhaits qui contribuent à la réalisation de choix véritables. Ainsi, les tutorats agissent fortement sur l’autocensure et contribuent à l‘émergence de liens sociaux. Cela crée des passerelles entre des jeunes en situation de handicap et des jeunes qui ne le sont pas, sur la base de ce qu’ils partagent.

Je suis étudiant ou référent handicap dans un établissement du supérieur, et je veux monter un programme PHARES dans mon campus. Comment procéder ?

Nous travaillons en lien avec les référents handicap et les chefs d’établissement d’enseignement supérieur afin de monter des programmes PHARES sur l’ensemble du territoire.

Nous vous invitons à nous contacter par email : tutorat@handinamique.org

Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais.

Je suis collégien ou lycéen en situation de handicap, et je veux participer à un programme PHARES sur mon territoire. Comment procéder ?

Nous travaillons en lien avec de multiples campus d’enseignement supérieur sur le territoire. Nous vous invitons à nous contacter par email : tutorat@handinamique.org

Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais.

Je suis professeur référent dans le secondaire et j'aimerais que mes élèves puissent bénéficier du programme de tutorat PHARES.

Nous travaillons en lien avec de multiples campus d’enseignement supérieur sur le territoire. Nous vous invitons à nous contacter par email : tutorat@handinamique.org

Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais.

Chiffres clés 2021.

1367
Nombre de tutorés depuis 2011
21
Nombre d’établissements supérieurs
1132
Nombre de tuteurs depuis 2011
20
Nombre d’académies

PHRATRIES

En 2016, à la demande du Ministère de l’Education nationale, le programme PHARES a inspiré un second programme de tutorat destiné cette fois initialement à des jeunes lycéens handicapés évoluant en milieu ordinaire et accompagnés au sein des dispositifs ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) dans des lycées professionnels : PHRATRIES 

De nombreux collégiens et lycéens ayant un handicap s’orientent vers des filières professionnelles. Les parcours scolaires des jeunes en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire peuvent être complexes et les risques de décrochage existent aussi bien dans les filières générales que professionnelles.  Dans les filières professionnelles, les exigences des environnements de travail sont immédiatement pré-requises.

Le développement de certaines compétences transversales telles que l’autonomie ou la communication est par conséquent essentiel à l’aboutissement du parcours des jeunes. Elles sont particulièrement sollicitées lors des périodes de stages en milieu professionnel.

Nous contacter

Les questions récurrentes

Que veut dire l’acronyme PHRATRIES ?

Par-delà le Handicap Recevoir un Accompagnement Tutoré pour se Réaliser et s’Initier à l’Emploi dès le Secondaire.

A qui s’adresse le tutorat PHRATRIES ?

Le tutorat PHRATRIES s’adresse aux collégiens en situation de handicap ou à besoins éducatifs particuliers bénéficiant d’un dispositif d’accompagnement scolaire (notamment les élèves en dispositif ULIS) et aux lycéens en situation de handicap ou à besoins éducatifs particuliers bénéficiant d’un dispositif d’accompagnement scolaire (notamment les élèves en dispositif ULIS) scolarisé dans un lycée professionnel.

Que fait-on pendant les ateliers de tutorat ?

L’objectif des tuteurs est de valoriser les atouts des jeunes en situation de handicap, de développer chez eux des compétences transversales qui leur seront utiles quel que soit leur projet professionnel et de transférer ces compétences dans le cadre professionnel.

La recherche de la plus grande autonomie possible est particulièrement visée. Savoir organiser un déplacement et être capable de l’anticiper est un objectif à part entière pour des jeunes participants. L’autonomie de déplacement conditionne fortement les orientations professionnelles qui seront définies (milieu ordinaire, entreprise adaptée, milieu protégé).

 Lors de ces séances, différents ateliers sont proposés aux jeunes. Ils sont  diversifiés et ludiques. Le temps du tutorat est un temps qui doit laisser sa place à la collaboration au sein du groupe et privilégier les échanges et la créativité.

Comment se déroule le tutorat ?

Le tutorat PHRATRIES se déroule au sein de l’établissement du secondaire sur un temps scolaire ou périscolaire de façon bimensuelle.

Quelle formation ont les tuteurs et tutrices ?

Les étudiants bénévoles s’engagent à devenir tuteurs durant une année universitaire. Ils sont formés par la fédé 100% Handinamique en novembre et permet aux étudiants de prendre connaissance des grandes caractéristiques du dispositif et d’acquérir les connaissances nécessaires à l’accompagnement des jeunes en situation de handicap dont ils auront la charge. Les ateliers se déroulent en privilégiant des démarches pédagogiques actives.

Plusieurs temps de mutualisation de bonnes pratiques, d’échanges et de formations complémentaires leurs sont proposés également dans l’année universitaire.

Quel est l’apport de ce programme pour un étudiant ?

Au-delà de l’accompagnement des jeunes, le programme vise également à contribuer à sensibiliser les jeunes étudiants à la question du handicap et à changer leur regarder sur le handicap via une expérience humaine riche, la rencontre avec les jeunes et l’amélioration de l’égalité des chances dans notre pays.

Quels bénéfices pour le collégien ou lycéen en situation de handicap ?

Les dispositifs de tutorat offrent aux jeunes porteurs de handicap, qui vivent  l’expérience de l’inclusion scolaire, un sas sécurisé, permettant d’aborder plus sereinement des questions fondamentales liées notamment aux incidences du handicap sur leur vie quotidienne, leurs perspectives d’avenir, les conditions d’accueil qui leur seront proposées, les droits qu’ils devront faire valoir dans le parcours d’étude et à chaque étape de leur insertion socioprofessionnelle.

Quels bénéfices la rencontre entre des étudiants et des jeunes crée-t-elle ?

Le tutorat repose sur des valeurs d’empowerment et d’émulation parce qu’ils génèrent des situations nouvelles qui sollicitent autonomie, participation et libre contribution. L’aide aux jeunes par des jeunes autorise et libère l’expression, permet d’évoquer des craintes et des souhaits qui contribuent à la réalisation de choix véritables. Ainsi, les tutorats agissent fortement sur l’autocensure et contribuent à l‘émergence de liens sociaux. Cela crée des passerelles entre des jeunes en situation de handicap et des jeunes qui ne le sont pas, sur la base de ce qu’ils partagent.

Je suis étudiant et je veux devenir tuteur au sein du programme PHRATRIES. Comment procéder ?

Nous sommes toujours à la recherche de tuteurs PHRATRIES sur l’ensemble du territoire !

Nous vous invitons à nous contacter par email : tutorat@handinamique.org

Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais.

Je suis référent handicap dans un établissement du supérieur, et je veux monter un programme PHRATRIES dans mon campus. Comment procéder ?

Nous travaillons en lien avec les référents handicap et les chefs d’établissement d’enseignement supérieur afin de monter des programmes PHRATRIES sur l’ensemble du territoire.

Nous vous invitons à nous contacter par email : tutorat@handinamique.org

Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais.

Je suis collégien ou lycéen en situation de handicap, et je veux participer à un programme PHRATRIES sur mon territoire. Comment procéder ?

Pour participer à un programme PHRATRIES, nous subventionnons avec l’établissement du secondaire qui accueille le programme. Nous vous invitons à nous contacter par email : tutorat@handinamique.org et en parler avec votre professeur référent ou coordonnateur ULIS pour favoriser la mise en relation.

Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais

Je suis professeur référent dans le secondaire et j'aimerais que mes élèves puissent bénéficier du programme de tutorat PHRATRIES, comment procéder ?

Nous travaillons en lien avec les chefs d’établissements et des coordonnateurs ULIS afin d’accompagner les élèves aux besoins éducatifs particuliers, nous vous invitons à nous contacter par email : tutorat@handinamique.org

Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais

Chiffres clés 2021

Chiffres clés 2021.

410
Nombre de tutorés depuis 2016
125
Nombre de tuteurs depuis 2016
24
Nombre d’établissements secondaires depuis 2016
6
Nombre d’académies depuis 2016
252
Nombre d’heures de tutorat depuis 2016

Le programme Phratries permet chaque année à mes élèves de se familiariser avec le monde professionnel. Cette année encore, le tutorat mis en place a favorisé l’autonomie des jeunes, minimiser le manque de confiance et a libéré les paroles. Les tuteurs ont rencontré beaucoup de difficultés en raison des différents confinements mais ils ont malgré tout tissé des liens avec les élèves en proposant des débats, des ateliers sous forme de jeux, des séances autour de la recherche de stage, quelles qualités mettre en valeur. Cet accompagnement me semble très important.

Carole Kanarcoordonnatrice ULIS

C’est une expérience unique. On a le sentiment de se sentir utiles. On voit une grande évolution chez les jeunes. On a l’impression de ne pas être venues pour rien. On voit l’impact de notre travail. On a créé un lien assez spécial. Les élèves sont ravis de nous voir à chaque séance. Je ne suis pas un cas isolé, on a tous et toutes une super expérience du tutorat. On garde que du positif même si ce n’est pas toujours facile. C’est un défi. C’est une expérience exceptionnelle.

Laurynetutrice PHRATRIES Audencia

Ils nous soutiennent

Pour une société inclusive

Ensemble pour la réussite des jeunes handicapés !

Nous soutenir c'est nous permettre de poursuivre et amplifier notre mobilisation en faveur d'une société plus inclusive où les jeunes en situation de handicap ont les mêmes parcours de vie en particulier en matière d'accès à l'autonomie, de réussite des études et
d'insertion professionnelle !

Je fais un don ❤️

Une question ?

Contactez-nous !